le peuple irakien remercieLors du Conseil communal du 21 septembre, ECOLO Dison avait déposé un point relatif à la situation des demandeurs d’asile [texte intégral]. Nous demandions entre autres choses:

  • que la commune participe à la coordination des élans de solidarité citoyens avec les communes avoisinantes et les associations actives dans le domaine
  • que la commune soit pro-active pour assurer l’hébergement des nouveaux demandeurs d’asile sur le territoire communal. 

Par manque de temps (et nous rappelons que la politique n’est pas notre métier), nous avons malheureusement déposé le point hors-délais. Mais heureusement, le règlement du Conseil communal permet de déposer des points en urgence si 2/3 du Conseil communal l’accepte. Cette procédure est courante et Ecolo Dison a toujours accepté le dépôt des points en urgence dans l’intérêt de la commune et de ses habitants.

Cependant, lundi, tant les Conseillers de la majorité PS que les autres groupes de l’opposition cdH et D!RE (MR) n’ont pas accepté l’urgence pour ce point. Il ne serait pas urgent de coordonner les élans de solidarité citoyenne, ni d’anticiper la recherche de potentiels logements sur la commune. 

Ce refus est réellement honteux! Prétexter la non-urgence de ce point par jeu politicien alors qu’il s’agit d’une question de pure humanité est une vrai honte pour nos politiciens locaux. Albert Einstein disait:

« Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal,
mais par ceux qui le regardent sans rien faire »
.

Lundi, au Conseil communal, PS, cdH et D!RE ont décidé de ne rien faire. ECOLO a d’ores et déjà redéposé le point pour le prochain Conseil communal. Affaire à suivre…

En attendant nos politiciens, il est possible d’agir, l’urgence est bien réelle (les stocks engrangés lors des premières vagues de dons s’épuisent):

Share This